IMAGES Festival 2014 (Preview)

Arno Rafael Minkkinen - From The Shelton Looking East (2005)

Du 13 septembre au 5 octobre 2014, Vevey vivra au rythme de la photographie. En effet, la ville suisse s’apprête à accueillir la nouvelle édition de son IMAGES Festival . Tous les deux ans, Vevey expose en divers lieux les clichés de photographes suisses et internationaux.

Entièrement gratuit, le Festival invite ceux-ci à réaliser des projets exclusifs spécialement dédiés à l’événement ou cherche comment réinterpréter des oeuvres existantes en les intégrant dans l’espace public. L’urbanisme est donc une composante essentielle du Festival puisqu’une grande partie des oeuvres est exposée à même les murs de la ville, souvent dans des dimensions hors-normes. En parallèle, de nombreux espaces intérieurs sont investis par la photographie comme lieux d’exposition ou même d’expérience. Enfin, les lauréats du Grand Prix International de photographie verront leurs oeuvres présentées au public dans les mêmes conditions. Découvrez à la suite un aperçu de l’édition 2014.

Abir Abdullah - Deadly Cost of Cheap Clothing

Abir Abdullah – Deadly Cost of Cheap Clothing

« Deadly Cost of Cheap Clothing » est un document sur les effets de la globalisation sur l’industrie textile au Bangladesh. À travers une photographie puissante et engagée, Abir Abdullah dénonce les conditions de travail des ouvriers de son pays.

Lieu d’exposition: Local d’Art Contemporain (LAC)

 

 

Nadja Kilchhofer x Romain Mader - Atomik Magik Circus

Atomik Magik Circus

D’un côté, des sculptures hors normes imbibées des angoisses post Guerre froide par François Burland. De l’autre, un duo de photographes plasticiens nés après Tchernobyl : Romain Mader et Nadja Kilchhofer. Mis au contact de l’univers de Burland, ce jeune duo met son grain de sel fictionnel dans cet environnement. Ces mixages de références, d’expressions, de sauts générationnels créent un territoire spectaculaire où l’on réactive mémoires et imaginaires.

Lieu d’exposition: Théâtre Oriental-Vevey

 

 

John Baldessari - Figure With Vertical Lines

John Baldessari – Figure (With Vertical Lines)

John Baldessari est une des figures majeures de l’art conceptuel américain. Il a notamment reçu un Lion d’or pour l’ensemble de sa carrière lors de la 53e biennale de Venise en 2009. Recourant fréquemment à la photographie, Baldessari remet en question depuis le début des années 60 les conventions esthétiques traditionnelles en proposant des images fondées sur des jeux de déconstruction et d’assemblage.

Lieu d’exposition: Façade de l’ancienne prison de Vevey

 

 

David Favrod - Mishiko

David Favrod – Mishiko

Images s’ouvre sur le monde et exporte le travail de quatre artistes suisses installés à l’étranger. Le 13 septembre, quatre installations en plein air créées sur mesure seront placées dans l’espace public de villes correspondant aux quatre points cardinaux par rapport Vevey.

Lieu d’exposition: Points Cardinaux 

 

 

Olivier Culmann - Inde 2010-1012

Olivier Culmann – Diversion

Dans « Diversion », Olivier Culmann travaille sur la question très actuelle de la « retouche d’images », mise en évidence par les opérations d’embellissement pratiquées par des agences de communication en Inde. Pour des besoins publicitaires ou de communication, elles modifient les bâtiments et les espaces urbains en y évacuant les personnages indésirables, les fils électriques omniprésents, les traces de pluies de moussons, les déchets qui traînent… Une manière de changer le monde (ou sa perception) par des procédés informatiques plus ou moins adroits.

Lieu d’exposition: Parc du Panorama

 

 

Olivier Culmann - Inde 2009-2013

Olivier Culmann – The Others

Dans ce travail, Olivier Culmann explore en cinq phases successives et à travers une série d’autoportraits les multiples options de la retouche numérique d’images que proposent les laboratoires de photographie en Inde. The Others propose un voyage virtuel à travers l’une des sociétés les plus compartimentée au monde et où la production visuelle est l’une des plus prolifiques.

Lieu d’exposition: Hôtel des Couronnes

 

 

Ecal x Philippe Fragniere - Snowpark

ECAL / Philippe Fragnière – Snowpark

Le projet propose une analyse du paysage modifié par l’intervention humaine. Ces images de snowparks juste construits et encore vierges de toute intervention publicitaire et sécuritaire, acquièrent un statut hybride à mi‐chemin entre sculpture et architecture. Cette série sera présentée sur une structure conçue par trois étudiants en Bachelor Design Industriel à l’ECAL / Ecole cantonale d’art de Lausanne.

Lieu d’exposition: Quai Maria-Belgia – Quai de la Veveyse

 

 

Leandro Erlich - Batiment

Leandro Erlich – Bâtiment

Installation monumentale, Bâtiment (2004) est une reproduction fidèle d’une façade d’immeuble parisien du XIXe siècle. Posé à même le sol, le dispositif est complété par un gigantesque miroir incliné, suspendu dans le vide à 45 degrés. Par le jeu du reflet, les spectateurs évoluant sur le décor au sol, se transforment en escaladeurs urbains. Pièce centrale de l’édition 2014, Bâtiment invite les spectateurs à vivre une véritable expérience en interagissant avec l’oeuvre. Alors que la Salle Del Castillo vient d’être rénovée, le Festival Images propose avec cette installation d’inverser le dedans et le dehors, tout en invitant les visiteurs à découvrir ce nouvel écrin veveysan sous un angle inattendu.

Lieu d’exposition: Salle del Castillo

 

 

Lee Friedlander - America by Car

Lee Friedlander – America by Car

Les photographies de cette série proposent un assemblage d’étranges mais puissantes images du paysage des Etats‐Unis. L’automobile comme symbole du rêve américain évoque la vitesse et la liberté. Friedlander explore la réalité de son pays en accumulant les genres de la photographie à travers les vitres de sa voiture : le portrait, le paysage, la photo publicitaire et même le trompe l’œil.

Lieu d’exposition: Façade Holdigaz

 

 

Paul Fusco - Robert Kennedy Funeral Train USA (1968)

Paul Fusco – RFK Funeral Train

En 1968, le jeune Paul Fusco couvre les funérailles de Robert F. Kennedy pour le magazine Look. Embarqué dans le train qui emmène la dépouille de RFK de New York à Washington, Fusco photographie les milliers d’américains venus rendre hommage au sénateur et candidat à la présidentielle tout au long du chemin de fer. Cette série capture l’atmosphère d’une époque et l’attachement d’un peuple à une figure porteuse d’espoir national.

Lieu d’exposition: Gare CFF, Parking vélos, voie 1

 

 

Lia Giraud - Aglae Graphies (Portrait)

Lia Giraud – Culture #2

A l’heure où les images sont de nature digitale, Lia Giraud propose avec son projet d’expérimenter la notion de « photographie végétale ». Plus proche de la recherche scientifique que de la seule motivation artistique, le procédé qu’elle a élaboré fait réagir des algues composées de micro‐organismes capables de capter la lumière et de former des images selon un principe similaire à la photographie classique. Ces micro‐algues agissent comme de vrais capteurs vivants. Fixées sur un milieu nutritif spécifique et exposées à la lumière, elles s’agglutinent par affinités biologiques pour reproduire une copie mouvante et cellulaire du négatif produisant des images‐vivantes. Pour le Festival Images Lia Giraud installe tout son laboratoire dans un lieu où les spectateurs peuvent la voir à l’oeuvre et expérimenter la beauté complexe de ce procédé unique.

Lieu d’exposition: Ancienne droguerie du Théâtre

 

 

Joana Hadjithomas Khalil Joreig - Le Cercle de Confusion

Joanna Hadjithomas & Khalil Joreige – Circle of Confusion

La pièce est une photographie d’une vue aérienne de Beyrouth découpée en 3000 morceaux collés sur un grand miroir. Chaque visiteur est invité à emporter avec lui un fragment de la capitale, au dos duquel est inscrit: « Beirut does not exist ». Le titre Cercle de confusion se réfère à un terme technique décrivant la capacité d’un appareil photo à distinguer deux points selon la netteté de l’image et l’acuité visuelle de l’observateur. L’installation représente ainsi la mutation perpétuelle de cette ville qui résiste à toute tentative de définition stricte.

Lieu d’exposition: Théâtre Vidy-Lausanne

 

 

Yuji Hamada - PM15 2011

Yuji Hamada – Primal Mountain

A travers ces images fantasmagoriques de montagnes recréées, Yuji Hamada explore la manière dont la photographie rend compte de la réalité en la réduisant à deux dimensions. Au‐delà de ce que les yeux perçoivent, il cherche à transmettre l’essence du sujet avec un dispositif aussi minimal que possible.

Lieu d’exposition: Quai Maria-Belgia

Erik Kessels -Valérie

Erik Kessels – Valerie, in almost every picture #11

Fred et Valerie, un couple vivant à Clearwater en Floride, partagent la même passion : se baigner tout habillés. L’un est photographe, l’autre modèle. La série de photographies de Valerie a été collectée par Erik Kessels et publiée dans in almost every picture qui recense en plusieurs volumes des photographies répétitives d’un même sujet. L’originalité de ces séries se trouve dans leur obsession sérielle, que chaque publication présente comme un album de souvenirs.

Lieu d’exposition: Points d’eau en ville

 

 

Thomas Mailaender - The Night Climbers of Cambridge (1937)

Thomas Mailaender – The Night Climbers of Cambridge

Ecrit dans les années 30, The Night Climbers of Cambridge est un livre en images retraçant les escalades urbaines nocturnes et illégales organisées par des étudiants de la célèbre université. Cherchant un moyen de combattre l’ennui, ces jeunes gens décident de braver le danger en grimpant sur les façades des bâtiments historiques. A l’époque, la publication devient une bible pour quiconque veut se lancer dans l’aventure. Intrigué par ces jeux interdits, le plasticien Thomas Mailaender a recherché et collecté l’intégralité des 70 photographies prises à Cambridge pour les présenter sous forme d’installations et en faire une publication éditée par l’Archive of Modern Conflict (London).

Lieu d’exposition: Place Scanavin

 

Liam Maloney - Texting Syria

Liam Maloney – Texting Syria

A 30 minutes au sud de la frontière syrienne, seize familles de réfugiés vivent dans des tentes érigées au sein d’un abattoir désaffecté. Liam Maloney les a photographiés dans le noir, leurs visages éclairés par leur téléphone, en train de donner des nouvelles à leurs proches depuis les lignes de front de la guerre civile. Pour accompagner ces portraits nocturnes, les textes des SMS échangés. Une manière inattendue et intimiste de documenter la réalité du conflit syrien, loin des images médiatiques publiées à répétition.

Lieu d’exposition: Théâtre de Verdure

 

 

Arno Rafael Minkkinen - From The Shelton Looking East (2005)

Arno Rafael Minkkinen – From the Shelton, Looking East

Tout au long de sa carrière, Minkkinen a exploré l’autoportrait, en utilisant toutes les parties de son corps à l’exception de son visage. Jouant souvent avec le décor et le trompe‐l’oeil, ces images forcent le spectateur à s’attarder pour déceler les mystères de leur composition. Le photographe présente à Vevey une photographie de la série Interiors and Exteriors, ville qu’il connaît bien pour avoir enseigné la photographie au Centre d’Enseignement Professionnel.

Lieu d’exposition: Façade BCV

 

 

 

Nerhol - Scene to Know

Nerhol – Misunderstanding Focus

Ces images en 3 dimensions sont composées de centaines de portraits de la même personne, prises en rafales sur une durée de trois minutes et empilées. Les légers mouvements du visage et les changements imperceptibles dans les expressions sont rendu visibles en creusant la pile de photographies. Le duo d’artistes composé de Yoshihisa Tanaka et Ryuta Iida déconstruisent ainsi la notion de portrait et tentent de la rendre mouvante et complexe, tout en jouant avec les multiples possibilités de ces reliefs photographiques.

Lieu d’exposition: Salle del Castillo

 

 

Taiyo Onorato x Nico Krebs - Basilicata Foundation

Taiyo Onorato & Nico Krebs – Raise the Bar

« Raise the Bar » montre des bâtiments abandonnés, dont les lignes de fuites sont prolongées par des gabarits en bois. Taiyo Onorato et Nico Krebs utilisent ainsi à contre‐emploi ce système de délimitation et provoquent un effet de trompe‐l’oeil. Cette mise en scène redonne une seconde vie à ces constructions désertées, que l’oeil du visiteur, ou du touriste, ne regardait plus.

Lieu d’exposition: Jardins du Rivage

 

 

Alex Prager - La Petite Mort (Film Still)

Alex Prager – La Petite Mort Film Still #3

Cette image est tirée d’une vidéo réalisée en 2013 par Alex Prager dont le rôle principal est joué par l’actrice française Judith Godrèche. Mettant en exergue l’esthétique particulière de son travail inspirée du film noir, elle prolonge en plein air l’exposition de l’artiste américaine présenté à l’Espace Quai1.

Lieu d’exposition: Façade Andritz Hydro

 

 

Cédric Raccio - Nora Was There (2013)

Cédric Raccio – Nora Was There

Lieu d’exposition: Local d’Art Contemporain (LAC)

 

 

Augustin Rebetez - Sans Titre (2014)

Augustin Rebetez – arrière-tête (mécanismes)

« En combinant photographies mises en scène ou prises dans son environnement direct, Augustin Rebetez surprend constamment. Il a développé un langage visuel très personnel et n’a pas peur de mélanger les disciplines comme la vidéo, la photographie, le dessin et l’installation. Inclassable, il est l’un de ces nouveaux talents bruts que le monde de la photographie attendait. » (Extrait de la déclaration du jury à l’annonce des résultats)

Lieu d’exposition: Grand Café Les Mouettes

 

 

Fabian Schubert - Hank Schmidt in der Beek at the Herzogstand

Fabian Schubert & Hank Schmidt In Der Beek – Self-Portrait Landscape

La série présente des scènes classiques de l’imagerie picturale : l’artiste en plein travail devant son chevalet. Cependant, dans chaque photographie, ce qui est peint sur la toile n’est pas le panorama supposé mais les motifs du vêtement que porte le peintre. En plus de son effet comique, cette inversion transforme la toile en un miroir où le paysage devient autoportrait. Schubert et in der Beek jouent ainsi de la rivalité historique entre peinture et photographie, tout en fusionnant au sein d’une même démarche, deux genres majeurs de la peinture : l’autoportrait et le paysage.

Lieu d’exposition: Quai Perdonnet

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *